The Beast Within

Je ne me considère vraiment pas comme homophobe. Je suis un intégriste du respect de la vie privée. Le choix de ses attaches affectives, de ses pratiques, de sa vie privée de manière générale ne doit pas relever des choix de l’état, ni souffrir du regard des autres.

Je suis, dans ce mouvement de pensée, pour la reconnaissance civile des unions indépendamment du sexe, et du genre des conjoints, et favorable à une adoption neutre au regard des choix de vie des parents.

Je pense que cela me place, dans notre société, assez loin de l’homophobie latente; en tout cas dans mon entourage large je suis clairement « progressiste » sur ce plan.

Et pourtant…

Farfouillant sur twitter et internet, je tombe sur la filmographie de Katie Holmes, je remarque qu’elle a eu un rôle mineur dans Ice Storm, un film de Ang Lee qui m’avait vraiment marqué, et que je trouve vraiment bon (je vous le recommande chaudement).

J’avais découvert Ang Lee il y a une quinzaine d’années, lorsqu’une amie d’origine Hong-Kongaise m’avait conseillé Garçon d’Honneur, que j’avais également énormément apprécié. Plus tard, le réalisateur a sorti Le Secret de Brokeback Mountain que j’ai mis pas mal de temps à voir, question de disponibilité, d’envie….

Un autre réalisateur chinois a marqué ma relation au cinéma, ou plus exactement, Un réalisateur chinois a marqué ma relation au Cinéma. Il s’agit de Wong Kar Wai. Je crois que je suis vraiment tombé dans la cinéphilie lorsque j’ai vu Les Anges Déchus. Ça a été une découverte, suite à laquelle j’ai littéralement fait la chasse à toutes les oeuvres du réalisateur. D’abord en VHS VOST de chez BMG, en import VHS sous-titré anglais, en import VO sous-titré mandarin/anglais. Aucune mesure.

En 1998 j’achetais une VHS en VO ST anglais de Happy Together que je n’ai pas regardée tout de suite. Peu de temps après je passais au DVD, le temps passait. Plusieurs fois je me demandais si je regarderais le film de Wong Kar Wai, mais non, pour une bonne raison ou une autre. Les années ont passé, ma vie a changé, j’ai vu de tout en manière de cinéma, du pire au meilleur, du plus facile au plus dur. Mais toujours pas Happy Together…

En faisant le lien Katie Holmes, Ice Storm, Brokeback Mountain, Ang Lee, Wong Kar Wai, Happy Together, j’ai compris. Compris toutes ces bonnes raisons de ne pas le regarder, la fatigue, l’envie d’un film plus simple, l’attrait pas trop fort pour l’Argentine, où se déroule le film…

En fait de bonnes raisons, ce qui fait que, depuis bientôt 20 ans, je n’ai toujours pas vu un des films de mon réalisateur préféré, celui dont j’ai vu tous les autres films ad nauseam, c’est tout simplement que s’est enkysté au fond de moi un malaise. Je n’ai, toutes ses années durant, pas voulu voir ce film car il racontait la vie de deux homos. J’ai découvert, que malgré toutes les bonnes pensée, la belle image que je me fais de mon ouverture… malgré tout cela, en moi, il y a cette homophobie que je n’ais jusque là jamais su dire.

Il y a des jours comme cela ou on a envie que la psychanalyse fonctionne vraiment, qu’il suffise de nommer un mal pour l’exorciser. Il y a des jours où on voudrait rejeter la faute sur la société, l’éducation, les autres. Mais il ne faut pas se voiler la face. La bête est en nous, au fond de chacun… au fond de moi…..

Retour sur Belfort

Je m’étais dit que je n’interviendrais plus sur ce sujet, mais voilà, je suis faible.

Un internaute a donc été condamné à Belfort suite à la transmission au parquet de son cas par la Hadopi. J’ai lu quelques papiers sur le sujet, aucun ne m’a satisfait, et en écrivant une brève et rapide réponse à Libertés Chéries tenu par Roseline Letteron @Libertescheries, je me suis dis que ce texte avait sa place ici.

Read more »

Adieu veau, vache, cochon, couvée

Il y a les discussions de salon sur la théorie du droit, qui sont intellectuellement stimulantes, et il y a le droit sur le terrain, dans la vraie vie de vraies personnes.

J’ai pu discuter ici de la procédure de riposte graduée, de respect de droit de la défense après avoir lu texte de lois, décisions de jurisprudence de la cour de cassation, de la cour de justice européenne. J’ai échangé avec Mireille Imbert-Quaretta et d’autres, de mes craintes que le droit de la défense soit hypothétique alors que de nombreuses lacunes existe dans la procédure bancale mise en place par la loi. Read more »

Mais pour qui sont ces DRMs ?

Un peu d’histoire

La notion de DRM est dans l’air depuis quelques années déjà, on parlait auparavant de techniques ou de dispositif anti copie. L’objectif de ces outils est simple: vous empêcher de copier une œuvre, ou du moins rendre cette copie moins aisée, ou dégrader la qualité de la copie réalisée.

Les ayants droit ont dès la fin des années 90 pensé à assurer une protection juridique à leur bébé : à quoi bon mettre en place un outil si tout un chacun est libre de mettre en vente, ou à disposition, un outil le rendant obsolète ? Ainsi, des accords internationaux ont été ratifiés en 1996, il s’agit du traité sur le Droit d’Auteur de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. Ils prévoient que le contournement d’un dispositif anti copie devienne un délit au sein des états membres.

Read more »

Bonjour, merci pour le super boulot toussa.. Mais et le 8 ?

Ce week-end, en effectuant un rangement en retard d’au moins 10 ans, je suis tombé sur une vieille liasse de papiers, imprimée voilà fort longtemps, durant mes études. Il s’agit d’une vielle spec de MIME datant de 1993, mais l’intéressant n’est pas là.

Ce qui m’a touché, c’est l’histoire derrière ce document, pourquoi je l’ai imprimé à l’époque.

Read more »

Petite critique morale de la riposte graduée

Trois grands axes me paraissent poser problème sur un aspect moral et éthique, au-delà des détails juridiques que j’ai déjà évoqués. Je n’avais pas abordé ces points dans mon argumentation jusque là parce qu’ils étaient en partie couverts par les aspects juridiques, d’une part, et parce que les opposants à la HADOPI (loi ou autorité administrative) ont à mon avis mieux couvert cet aspect que le côté juridique.
Read more »

Collège de France, mon ami

J’ai pendant de longues années effectué près de 3h de trajet en voiture chaque jour. J’ai pendant ce temps beaucoup écouté les matins de France Culture, dans leurs différentes moutures, mais les trajets retours étaient plus durs à combler utilement. Un temps j’ai abusé des possibilités offertes par internet et The Teaching Company, puis j’ai découvert comment récupérer les programmes des années passées de France Culture (possibilité depuis évanouie). C’est d’ailleurs par le biais de France Culture et de ses programmes d’été que j’ai écouté mes premières conférences du Collège de France.

Jusque là cette institution était pour moi un bâtiment aperçu de loin lors de mes années parisiennes, et un lieu de poussière et d’ennui; j’étais jeune. J’ai découvert un monde. Je ne sais plus si c’était Henri Laurens, Gérard Berry ou Michel Brunet. Toujours est-il que ces trois là, tour à tour, et sur plusieurs années m’ont captivé et enrichi. Ils m’ont aussi ouvert les portes du collège.

Voici les cycles qui m’ont marqué.

Les sujets sont variés, l’accessibilité inégale. J’ai du abandonner les conférences d’immunologie, car trop complexes, en tout cas sans support écrit; le sujet était pourtant passionnant  et éclairant. L’approche est souvent, voire toujours,  multidisciplinaire.

Alors qu’au début je récupérais les podcasts depuis le site de France Culture j’ai vite découvert que le site du collège de France est très claireune fois son organisation comprise. Les cours, supports, conférences sont facilement récupérable en vidéo ou audio, sans limite de temps. Une joie….

Alternative à l’extinction du cuivre

Les prises de position de Neelie Kroes sur le prix de la boucle local cuivre ont mis en évidence deux craintes contradictoires des acteurs du déploiement de réseaux Très Haut Débit:

Une baisse des prix de gros de la BLC constituerait une concurrence difficilement surmontable pour des réseaux très haut débits en manque de rentabilité (plus exactement de cash) à moyen terme.

Un niveau élevé des prix de gros constituerait un avantage injustifié pour les opérateurs historiques. Read more »

Une riposte graduée à base d’amende serait un désastre

Ce billet est un peu un brouillon, précipité qu’il est par l’actualité et mes congés qui approchent. Il couvre des sujets que je voulais traiter de manière rigoureuse, avec références et jurisprudences, et avec le temps nécessaire à l’écriture d’articles correctement rédigés.

Mais on voit pointer la mission Lescure et une nouvelle riposte graduée, à base d’amendes et non de suspensions d’abonnement. Face à cela, je n’entends pas les voix qui hier criaient à l’atteinte aux droits fondamentaux. Pourtant il me semble que tous les arguments juridiques et moraux qui s’opposent aujourd’hui à la riposte graduée persisteraient. La sanction, toujours potentiellement injuste, ne serait que socialement plus acceptable. Read more »

Echanges sur la procédure de riposte graduée

L’échange suivant est issu des forums des labs hadopi. On peut le trouver en intégralité sur la discussion « jurisprudence ?« /Etude HADOPI. Les propos n’ont pas été modifiés.

Il reprend des questions légales liées à la procédure de riposte graduée, ayant trait notamment au statut des constats effectués par TMG/les agents assermentés des ayant droits.

Les réponses de Mme Imbert-Quaretta expliquent la vision que s’est forgée l’autorité administrative.  La lecture de l’article La contravention de négligence caractérisée à la lumière de la mise en oeuvre de la procédure de réponse graduée paru dans la Semaine Juridique complète utilement.

Read more »